Comment étaient fabriqués les bijoux égyptiens antiques ?

L’Égypte antique était très avance sur son temps dans de nombreux domaines, y compris les bijoux ! Zoom sur les techniques de fabrication !

En Égypte antique, on faisait attention à son image, les cosmétiques et les bijoux en étaient un élément important. Ils témoignaient de la richesse et du statut social, mais avaient également une signification religieuse et spirituelle. En effet, si notre apparence n’était pas soignée, on était considérées comme quelqu’un d’inférieur et de mal propre.

C’est pour cela que les bijoux avaient une place si importante dans la culture en Égypte antique, les hommes comme les femmes les portaient. Chaque pièce de joaillerie avait leur propre signification et était fabriquée dans des matériaux différents, en fonction de la classe sociale de la personne qui les portait. Par exemple, les personnes riches pouvaient s’offrir des bijoux en métaux précieux et en pierres précieuses, tandis que les personnes plus pauvres devaient se contenter de matériaux moins précieux comme l’os, le bois ou la faïence.

Les bijoux avaient également un rôle protecteur et étaient censés éloigner les mauvais esprits. Il n’était pas rare que les amulettes soient intégrées à des bijoux, comme la croix d’Ankh, l’œil d’Horus ou le scarabée.

Dans l’Égypte ancienne, les bijoux ne faisaient pas seulement partie de la vie quotidienne, mais jouaient également un rôle important dans les rituels funéraires. Il n’était pas rare que les gens soient enterrés avec leurs biens les plus précieux, y compris leurs bijoux. Cela leur permettait d’emporter leur richesse, afin de leur assurer prospérité et bien-être dans l’au-delà.

Les bijoux les plus utilisés en Égypte Antique.

Les types de bijoux les plus couramment utilisés dans l’Égypte ancienne étaient les colliers, les bracelets, les bagues, les bracelets de cheville, les boucles d’oreilles, les pectoraux et les amulettes. Ces pièces étaient souvent faites d’or, d’argent ou d’autres métaux et pierres précieux, et leurs motifs variaient en fonction de l’époque et de la région où elles étaient fabriquées.

Certains des exemples les plus célèbres de bijoux égyptiens proviennent de la tombe de Toutankhamon, qui a été enterré avec une incroyable richesse d’objets. Parmi les pièces les plus remarquables, figure son masque de la mort en or, sa dague incrustée de bijoux et son trône en or.

Si la tombe de Toutânkhamon est de loin l’exemple le plus célèbre de bijoux de l’Égypte ancienne, elle est aussi de loin l’exemple le plus connu de tombeau égyptien antique. D’autres tombes, comme celles des pharaons Ramsès II et Séthi Ier, contenaient également une multitude de bijoux et d’autres objets.

La découverte de ces tombes royales nous a donné un aperçu de la vie des anciens Égyptiens et de leur système de croyances. Il est clair qu’ils accordaient une grande importance à l’apparence et que les bijoux jouaient un rôle important dans leur culture.

VOIR AUSSI : Comment fabriquer des bijoux fantaisie en fil aluminium ?

Les matériaux utilisés et leurs caractéristiques :

  • L’or était considéré comme la peau des dieux et était considéré comme un symbole de vie éternelle. Il était également utilisé dans le processus de momification, car on lui prêtait des propriétés purificatrices.
  • L’argent était associé à la déesse de la lune Isis et était réputé possédé des pouvoirs mystiques.
  • Le lapis-lazuli était une pierre semi-précieuse qui représentait les cieux et était utilisée dans les amulettes et dans les talismans.
  • La cornaline était une pierre rouge-orange utilisée en bijouterie et comme signe de richesse. Elle était aussi utilisée dans le processus de momification, car elle était censée éloigner le défunt des morsures de serpent.
  • Le cuivre était largement utilisé dans la fabrication d’objets quotidiens tels que des outils et des récipients.
  • L’os et l’ivoire étaient utilisés pour fabriquer divers objets tels que des peignes, des épingles à cheveux et des perles.
  • Le bois était utilisé pour fabriquer des meubles, mais aussi des objets tels que des statuettes, des amulettes et des perles.
  • La faïence était utilisée pour fabriquer des vases, des lampes et d’autres objets du quotidien.
  • Le lin était utilisé pour fabriquer des vêtements, mais aussi les enveloppes des momies.

VOIR AUSSI : Comment créer des bijoux en pâte à modeler FIMO ?

Les techniques utilisées dans la fabrication des bijoux :

Les Égyptiens étaient des artisans qualifiés et leurs bijoux étaient souvent fabriqués à la main. Cependant, ils ont également développé un certain nombre de techniques qui leur ont permis de produire des objets en série.

L’une des techniques les plus courantes était le moulage, qui leur permettait de créer des objets à partir de métal fondu. Cette technique était souvent utilisée pour la fabrication d’amulettes et de figurines.

Une autre technique courante était l’émaillage, qui consistait à utiliser de la poudre de verre pour ajouter de la couleur aux objets en métal. Cette technique était souvent utilisée pour décorer des bijoux avec des motifs aux couleurs vives.

Les Égyptiens ont également développé un type d’incrustation appelé cloisonné, qui consiste à souder de petits morceaux de métal sur une plaque de fond. Cette technique était souvent utilisée pour créer des motifs complexes sur des bijoux et d’autres objets.

Enfin, les artisans égyptiens ont développé une technique appelée granulation, qui consistait à créer de petites boules de métal puis à les souder sur une surface. Cette technique était souvent utilisée pour décorer les bijoux en or.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 − 5 =